Récupération de données de clé USB en panne physique

Votre clé USB est en panne physique. C'est à dire que le gestionnaire des disques sur votre ordinateur ne la reconnait pas du tout ou bien ne détecte pas sa réelle capacité. Est-ce que la récupération de données sur cette clé USB en panne physique est encore possible ? Dans cet article, on détaillera les possibilité et les limites.

récupérer clé usb

Diagnostiquer une panne physique de clé USB

Les pannes de clé USB  sont nombreuses du point de vue de l'origine ou des conséquences. A partir du moment où les données de clé USB ne sont plus accessibles, on considère que la clé USB est en panne. Un technicien en récupération de données s'intéresse à deux choses :

  • L'état physique de la clé USB indépendamment de son contenu. C'est à dire, est-ce que la clé USB assume pleinement ses fonctions en tant que support de stockage avec une performance acceptable ?
  • Ensuite, l'état logique de la clé USB. C'est à dire est-ce que l'organisation des données est toujours valide et n'a pas subi des modifications ?

Le diagnostic de la panne de la clé USB est une étape primordiale car la suite en dépend. Le sujet de cet article n'est pas le diagnostic de clé USB , mais le traitement de la panne physique par la suite.

Panne matérielle électronique

Ce type de panne physique est le plus courant. Dans ce cas, toutes les fonctions de la clé USB sont rompues. Dans certains cas, la clé USB peut être visible dans le gestionnaire des disque avec une capacité bizarre. Comme par exemple 16 MB au lieu de 16 GB. Cette information est complètement erronées et ne représente pas la clé USB. Voici une liste non exhaustive des panne matérielle électronique :

  • Connecteur cassé suite à un choc, chute ou torsion.
  • Un composant électronique défectueux. Cela peut concerner un composant de protection ou d'oscillation.
  • Micro-contrôleur hors service.
  • Carte mère défectueuse.
  • Enfin, puce mémoire très dégradée, voire court-circuitée.
intérjieur de clé usb

Panne matérielle liée à l'usure de la mémoire

Il faut savoir que la puce mémoire Flash n'a pas une validité infinie. La durée de vie de la puce mémoire Flash est une fonction du nombre de cycles d'écriture. Lorsque ce nombre est atteint ou presque, le phénomène de l'usure commence à apparaître progressivement. La clé USB possède un mécanisme interne de la clé USB d'isolation et de remplacement des cases défectueuses. Néanmoins, ce mécanisme ne peut pas traiter toutes les cases défectueuses. Lorsqu'il arrive à saturation, les problèmes commencent à apparaître sur la surface. Notamment, corruption et perte soudaine de données.

Récupération de données de clé USB en panne physique

Étant donné la diversité des pannes physiques, il n'y a pas une méthode type pour la récupération de données de clé USB. Car pour chaque type de panne une méthode propre. Pour cette raison, le technicien de récupération de données doit avoir des compétences multiples, notamment en électronique et en informatique.

Après un diagnostic, on suppose que la panne soit physique. Dans la suite, on exposera la méthode la plus appropriée pour la récupération de données. Pour chaque méthode, la discussion s'arrête au niveau du traitement logique de la clé USB (son clone ou son fichier image). A savoir que toutes interventions ont pour objectif la transformation du problème physique en problème logique récupérable par un logiciel de récupération de données.

Récupérer clé USB avec connecteur cassé

Le connecteur de la clé USB peut se tordre, se casser, même s'arracher, suite à une chute du PC ou à une contrainte mécanique forte. Les conséquences ne sont pas identiques, et les méthodes également (voir image). Il serait très simpliste de penser que la soudures des pattes est suffisant pour faire fonctionner la clé USB. Ce n'est pas vrai, et n'est pas faux non plus. Un examen visuel sous microscope peut aider à prendre une décision.

récupération clé usb cassée

Lors d'un faux contact, cela équivaut à une mise sous tension et retrait plusieurs fois par seconde. Or, dans certains cas, il suffit un seul retrait brutal de la clé USB pour provoquer une panne physique. Par conséquent, la ressoudure des pattes ne sert absolument à rien. La seule méthode qui reste, de récupération de données de clé USB avec un connecteur cassé  est l'exploitation directe de la puce mémoire.

Composants électroniques en panne

Au regard de la conception de la clé USB, on peut s'intéresser à trois composants principaux.

Composant de protection

Généralement, il s'agit d'une résistance d'une très petite valeur, ou carrément une valeur nulle, comme un fusible. Ce composant peut céder en cas de variation importantes de la tension d'alimentation ou bien en cas court-circuit dans le corps de la clé USB. Ce qui demande un courant important insupportable par cette protection. Il convient de examiner cet élément.

Quartz oscillateur

Dans une clé USB, on peut rencontrer plusieurs type de quartz : à deux pattes, à quatre pattes ou aucun quartz. Celui à deux pattes peut tomber en panne beaucoup plus facilement que celui à quatre pattes. Alors qu'en cas d'absence du quartz, cela veut dire qu'il est intégré au contrôleur. Dans tous les cas, il faut s'assurer de la présence d'un signal horloge de 12 MHz ou 24 Mhz selon le modèle. Le signal d'horloge est indispensable au fonctionnement de la clé USB. En cas de panne, ce composant est remplaçable par un autre identique.

clé usb en panne physique

Contrôleur de clé USB : chef d'orchestre

Le contrôleur de la clé USB est l'élément central. Tout le flux des données en entrée/sortie passe par le contrôleur. Il décide comment et où les données seront stockées dans la puce mémoire. De plus, il décide de toutes les transformations à effectuer sur les données avant de les placer sur la puce mémoire.

clé usb panne de micro controleur

Si le contrôleur de la clé USB est hors service, on peut adopter deux stratégies de récupération de données :

  1. Si une clé USB identique est disponible, on peut échanger soit la puce mémoire sur la clé fonctionnelle ou bien le contrôleur sur la clé USB HS.
  2. Sinon, nous n'avons le chois que de prendre la puce mémoire afin de l'exploiter à part.

Récupérer les données de clé USB à partir de la puce mémoire

Si toutes les tentatives de récupération de données de clé USB en panne physique ont échoué, le recours ultime est une tentative de récupération à partir de la puce mémoire directement. De manière générale, le taux de réussite est relativement élevé, mais jamais certains. Car, il y a toujours des freins. Quant à la qualité des données récupérées, elle peut être parfaite, nulle ou bien partielle selon des facteurs ci-après.

Puce mémoire

La puce mémoire est un composant électronique qui peut avoir ses propres dysfonctionnements. On peut parler de deux pannes principales :

  1. Dégradation naturelles de la qualité des cellules. Il existe des techniques pour ralentir et retarder ce type d'usure, notamment celles concernant le "nivellement de l'usure" (Wear Leveling). Mais au bout d'un certain nombre de cycles d'écriture, l'usure s'installe progressivement et cause des erreurs de lecture CRC (contrôle de redondance cyclique, ou en anglais Cyclic Redundancy Check. La qualité des données récupérées peut être affectée.
  2. Panne définitive de la puce mémoire. Dans ce cas, il n'y a aucun espoir de récupérer les données.

Qualité de lecture

Les données récoltées à partir de la puce mémoire peuvent subir des dégradations en raison du CRC liés aux cellules usées. Afin de pallier à ces erreurs CRC, il existe la technique du ECC (Code de Correction des erreurs, en anglais Error Correction Code). Il s'agit des données supplémentaires écrites dans la puce mémoire pour chaque page de la puce mémoire pour garantir l'intégrité des données de l'utilisateur. Mais la capacité du ECC n'est pas extensible. Si la quantité du CRC est très importante, la reconstruction des données de l'utilisateur peut devenir impossible.

Simulation du contrôleur

Si la puce mémoire est exploitable et la qualité des données est correcte (moins de 50% d'erreurs), on peut espérer une récupération de données de bonne qualité. La seule condition est la simulation des fonctions du contrôleur afin d'inverser tous les changement effectués par le contrôleur. Autrement, aucun espoir de récupération de données de clé USB en panne physique.

Qualité des données récupérées

Si toutes les opérations sont effectuées avec succès, la question de la qualité des données récupérées de clé USB en panne physique peut être discutable. D'après les discussions ci-dessus, on constate que la qualité des données est proportionnelle à la quantité nette des erreurs de lecture après correction par ECC. 

  • Si les erreurs touchent les données de l'utilisateur, elles seront affectées. Par exemple, on pourrait constater une ligne verte dans une image. Plus la taille du fichier est petit plus l'effet est important.
  • Au contraire, si les données se trouvent dans des zones non utilisées par l'utilisateur, alors les erreurs n'auront aucun effet. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *